deutsch | français
AdressesContactRecherche
SFV-FSP

Nouvelle étude de FSP sur la pêche de loisir en Suisse

beaucoup d’engagement bénévole et des dépenses considérables pour une expérience naturelle incomparable

En Suisse, la pêche de loisir jouit d’une popularité intacte et constitue
aussi un élément économique important. C’est ce que montre une
enquête de gfs Bern pour le compte de la Fédération Suisse de Pêche FSP.


Les pêcheuses et pêcheurs actifs dépensent en moyenne 2'124 francs par
an. S’ajoutent à cela en moyenne presque deux heures par semaine et par
personne de travail bénévole. La détente et l’apaisement ainsi que
l’expérience de la nature occupent une place prépondérante lors de la
pratique de leur hobby. Les pêcheuses et les pêcheurs sont
particulièrement préoccupés par la qualité des eaux et souhaitent que la
FSP s’engage politiquement encore davantage pour l’amélioration de la
situation. Ils sont ouverts à l’égard des nouvelles possibilités
technologiques. L’image des pêcheuses et des pêcheurs est très positive
auprès de la population de non-pêcheurs.

Downloads:



facebooktwitterprint